Isolation : un isolant économique fabriqué à partir de vieux vétements

Les vieux vêtements ont une seconde vie avec « Métisse », un éco-matériau isolant, inventé par Le Relais, membre d’Emmaüs France.
C’est en recyclant les vieux vêtements que cet isolant thermo-acoustique est fabriqué.
Il est composé de 70 % de coton, 15% de laine-acrylique, 15 % de fibres polyester thermofusibles.
Il a des propriétés thermiques, acoustiques, mécaniques et hygrométriques.

Depuis une dizaine d’années, la qualité de la confection textile ne cesse de chuter. Ces vêtements « jetables » se retrouvent alors très vite dans les collectes du Relais, où vous aussi, vous pouvez donner vos vieux vêtements.
Or, il est bien souvent impossible de leur donner une seconde vie dans les filières classiques de réemploi et de recyclage.
Confronté à ce problème économique et écologique de taille, Le Relais s’est alors mis en quête de nouveaux débouchés pour recycler ces 10 à 15 % de textiles autrement voués à l’incinération.

Jeune produit sur le marché, Métisse a néanmoins obtenu le 24 octobre 2008 une ATEX du CSTB (Appréciation Technique Expérimentale délivrée par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) pour la pose en parois verticales en ossature bois.

L’isolant Métisse est vendu au prix de 6,70 euros le rouleau ou le panneau de 50 mm d’épaisseur.
Les “plus” de Métisse

  • Un excellent comportement à l’humidité : le coton est connu pour sa capacité de régulation hygrométrique. Il absorbe et désorbe la vapeur d’eau en évitant la constitution d’un point de rosée et retrouve ensuite sa capacité thermique.
  • Une empreinte écologique maîtrisée : les fibres qui composent l’isolant sont à 85% des fibres recyclées issues des textiles collectés par Le Relais-Emmaüs. Ainsi, contrairement à la laine de coton “classique” qui implique la culture d’une plante excessivement consommatrice d’eau et arrosée de pesticides, la fabrication de l’isolant Métisse, laine de coton recyclé, ne requiert que très peu d’énergie et ne produit aucune forme de pollution. De plus, les textiles sont collectés, triés et effilochés au même endroit, les transports et la pollution de l’air qui leur est concomitante sont donc limités au maximum.
    Le bilan carbone de Métisse et son analyse en cycle de vie sont donc excellents.
  • Une pose facile et agréable : Métisse se pose comme un isolant en laine minérale classique, les irritations et micro-poussières en moins ! Il se coupe aisément avec un couteau style “couteau à pain” ou couteau à laine de verre (outil disponible à la vente). Pour en savoir plus…
  • L’isolant le moins cher de sa catégorie : aun prix de 11,25 € TTC du m2 (référence 100 mm) Métisse est un des produits d’isolation les plus compétitifs de sa catégorie sur le marché des éco-matériaux, à densité et performances comparables.
  • Une dimension sociale et solidaire évidente : tous les bénéfices de la vente de l’isolant Métisse sont réinvestis dans le but social du Relais, la lutte contre l’exclusion par la création d’emplois durables destinés aux publics les plus en difficulté.

Pour les conseils de pose, nous vous invitons à aller sur le site du Relais.

Cette entrée a été publiée dans Les gens, Vivre autrement, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Poursuivre votre lecture :

2 réponses à Isolation : un isolant économique fabriqué à partir de vieux vétements

  1. lepirate81 dit :

    je voudrais savoir ou et comment je pourrais avoir plus d’information a ce sujet car voulant m’installer dans le domaine
    savoir comment et quelle aide a t’on dans cette categorie d’entreprise de recyclage
    merci de votre reponse par avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>